La création d’un fonds de jeux vidéo en bibliothèque universitaire
Par Laurent JV/culture, JV et BIB, BnF

Après le dossier sur migration et émulation, un billet plus court sur cette réalisation de la bibliothèque universitaire … d’Angers du Michigan :

Mais présentons les choses dans l’ordre. La MLibrary, bibliothèque universitaire du Michigan regroupe en réalité de nombreuses bibliothèques associées à l’Université du Michigan. Parmi elles, on trouve l’Art Architecture and Engineering Library, ou AAEL.

C’est au sein de l’AAEL que travaille David Carter, qui est bibliothécaire ingénieur, spécialisé dans l’électrotechnique (Electrical Engineering) , l’informatique (Electrical Engineering and Computer Sciences, donc) et le génie civil (Civil and Environmental Engineering) et qui s’occupe des services web et “reference“. Bref, on n’est pas là que pour perfectionner notre connaissance des noms anglais des différents domaines de l’ingénierie, mais aussi pour découvrir la mise en oeuvre par David du fonds “Computer & Video Game archive”.

LE PROJET

Le 23 juillet 2008, le site de la bibliothèque publiait cette page de présentation d’une nouvelle “special collection” :

The University of Michigan Art, Architecture and Engineering Library is developing an academic research collection of computer & video games. This unique resource will be a usable archive that will give researchers hands-on access to the broad and diverse history of video games, from the pioneering consoles of the past to today’s multimedia interactive experiences.

Help us get started by letting us know what games and equipment you would be willing to donate. We are interested in computers, displays, consoles, controllers and all kinds of games in working condition. We are particularly interested in acquiring vintage games and consoles.

Current needs include:

Classic Consoles

* Atari 2600
* Atari 7800
* Atari Jaguar
* Intellivision
* Nintendo 64
* Nintendo NES
* Nintendo Super NES
* Sony Playstation
* Sony Playstation 2
* Sega Dreamcast
* Sega Genesis
* Xbox

Classic Computers

* Apple IIe
* Macintosh SE/30
* Commodore 64

Displays
We are in particular need of old (ca. 1980s) color televisions in working order.
Controllers
We need game controllers (joysticks, gamepads, etc.) for any and all systems. We are in particular need of:

* joystick controllers for TRS-80 Color Computer
* controllers for TurboGrafx 16

Games
We are currently looking for games for all computers and systems (originals only, no copies)
Books and Magazines
We seek consecutive issue runs of gaming-related magazines. Also hint books and guides for classic video & computer games

If you would like to offer gaming equipment for donation, please contact David Carter or email game.donations@umich.edu

For further information about giving to the University Library, please visit http://www.lib.umich.edu/giving/

En résumé, la bibliothèque souhaite constituer un fonds de jeux video, consoles, ordinateurs, livres et magazines de presse spécialisée. Pour ce faire, elle en appelle aux généreux donateurs.

LES COULISSES


La photo ci-dessus a été prise en juin 2008 dans la salle qui accueillera le public. Elle est tirée du blog que David a ouvert en juin et sur lequel on peut suivre la réalisation du projet. On y trouve entre autres le plan de développement de la collection, écrit en novembre 2007, une annonce de recrutement (dommage il est trop tard pour postuler), une rencontre avec des étudiants bibliothécaires (les newbies UnConferences, les NonConférences pour les p’tits nouveaux : ce serait une bonne idée pour l’abf, l’enssib non ?), des listes des dons récoltés (et David se questionnant sur la façon de les cataloguer), etc., etc. jusqu’à l’ouverture toute récente de la collection au public :



Voici où nous en sommes quatre mois après! Des dons ont été déposés, la salle est ouverte, et la réalisation se poursuit! La taille de la collection et les moyens semblent encore modestes, mais la volonté est là. Comment ne pas être séduit par le volontarisme et la rapidité avec lesquels le projet s’est concrétisé?

POURQUOI UN FONDS DE JEUX VIDÉO EN BIBLIOTHÈQUE UNIVERSITAIRE?

Je finirai ce billet en revenant plus en détail sur le préambule du plan de développement de la collection publié sur le blog de David Carter :

Preamble

Although long considered just another facet of entertainment culture, computer and video games (hereafter: games, or CVG) have over the past several years become an interest of academic study. A true interdisciplinary field, games touch upon aspects of computer science, art & design, communications studies, sociology, and more.

Just as films are used outside of film studies, we anticipate that in coming years games will be of interest in an even wider range of academic disciplines.

In addition, lessons from games are beginning to be looked at as useful in the development of educational technology.

With it’s growing commitment to interdisciplinary studies and the growing faculty interest in games, U-M seems ripe for the development of a games archive.

With collections and subject expertise in both art & computer science, the Art, Architecture and Engineering Library is a logical place for such a collection to be based. In addition, the proximity and working relationships that AAEL has with CAEN and the Digital Media Commons make the Duderstadt Center uniquely suited in its information commons role to host such an archive.

Que je traduirais par :

Bien que longtemps considéré comme une facette parmi d’autres de la culture-loisir, les jeux vidéo sont depuis quelques années l’objet de recherches universitaires. Véritable champ interdisciplinaire, les jeux ont trait à différents aspects des sciences informatiques, de l’art et du design, des sciences de la communication, de la sociologie, etc.

De la même façon que les films sont utilisés en dehors des études de cinéma, nous pressentons que dans les années à venir encore plus de disciplines de recherche s’intéresseront aux jeux video.

De plus, dans le cadre du développement des techniques d’éducation, on commence à considérer que les jeux peuvent être utiles.

De par son engagement croissant dans les recherches interdisciplinaires et l’intérêt grandissant du monde universitaire pour les jeux, l’université du Michigan est prête pour la création d’une collection patrimoniale de jeux vidéo. Disposant déjà de collections et d’experts en art et en sciences informatiques, l’AAEL est le lieu d’accueil naturel de cette collection […]

ET EN FRANCE?


Eh bien je souscris à cet argumentaire qui explique très bien en quoi la préservation du jeu vidéo dans un but de recherche est à réaliser maintenant, notamment la partie que j’ai mise en gras : l’objet jeu vidéo va concerner de plus en plus de disciplines de recherche.
Si vous voulez des exemples de recherches autour du jeu vidéo, le site de l’association de chercheurs Omnsh (Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines) en fourmille.
Également, la phrase en gras du préambule de David Carter me rappelle l’article de Grégory Miura pour le numéro 22 de la revue Médiamorphoses, dans lequel il exprime très bien l’utilité d’une vision patrimoniale du jeu vidéo :

Une vision patrimoniale établissant […] le jeu vidéo dans une dimension d’histoire et de paysage éditorial nous permet d’emprunter des voies de questionnement déjà tracées pour d’autres objets. Le jeu vidéo se voit paré d’un double statut : la source et le document. Dans cette réalité augmentée propre à l’objet patrimonial, il est un marqueur de l’état de l’art d’une industrie informatique qui met en avant un dispositif physique, une interface et une capacité de calcul pour un usage ludique. Dans le même temps, il traduit des représentations, des aspirations et des types d’expériences qui sont autant de révélateurs d’une culture à interroger en combinaison avec d’autres éléments sociaux ou esthétiques. Dans sa dimension patrimoniale, le jeu vidéo ne nous entraîne plus seulement sur la question de l’œuvre et de son expérience mais nous engage à considérer l’œuvre prise dans une continuité temporelle et dans une collectivité de créations différenciées. Le jeu vidéo se fait œuvre à l’intérieur d’un corpus, d’un fonds, d’une collection, raison d’être de la pratique accumulative de la bibliothèque.

Autre exemple, le rapport Isaac sur l’Université numérique (oct 2007) aborde des problématiques qui nous intéressent ici : le développement du numérique en BU. Il traite de la branche éducative des jeux : les “serious games”, jeux vidéo utilitaires.

Et si on cherche en France une expérience concrète similaire à celle de la MLibrary, c’est encore du côté de la BnF qu’il faut chercher pour l’instant. Le contexte est différent. Ici la bibliothèque nationale, là-bas une bibliothèque universitaire. Mais le but est le même : préserver les jeux pour la recherche.

Si une bibliothèque universitaire ou une école de jeu vidéo souhaite développer un tel fonds en France, je suis prêt à déménager sous sept jours, où que ce soit (c’est bon, là? on a compris que je trouverais ça plus que motivant?), pour y contribuer! Un bon moyen pour un établissement de recherche de commencer une importante collection serait de travailler avec l’association MO5 qui n’attend que ça. En attendant, je vais suivre avec beaucoup d’intérêt et d’envie le blog de David.


rss 1 comment
  1. Mardi 4 novembre 2008 @ 11h38 | #1

    C’est clair qu’une telle initiative fait vraiment envie ! Il faut espérer que les joueurs d’hier, devenus les bibliothécaires et archivistes d’aujourd’hui (nous en sommes la preuve vivante, hihi) feront évoluer les choses en ce sens ! En tout cas si tu as besoin d’une assistante de conservation pour ce projet, je propose ma candidature ! ;-)

comment on this article

Notice: All comments are moderated. Your comment will appear once approved.

Tags allowed: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>
Comment Preview:



794point8
(Petite bibliothèque vidéoludique)